Communauté

Tremblements de terre : les bons gestes à adopter !

Situé sur la « ceinture du feu » du pacifique, une partie du monde fréquemment exposée aux tremblements de terre, le Pacific North West est une zone considérée à risque qui se doit d’être prête en cas de catastrophe. Pour cela, la Croix Rouge Américaine a mis en place une liste de recommandations pour conforter une telle situation.

En effet, sur tout le long de la côte ouest de l’Amérique du Nord et Centrale s’étend la zone de subduction de Cascadia, où les plaques tectoniques se rencontrent et se heurtent provoquant ainsi des tremblements de terre massifs et des tsunamis. Un tremblement de terre sur cette faille avec un tsunami sont attendus à tout moment et devraient tous deux être similaires, sinon pires, que ceux de Tohoku au Japon en 2011.

Alors quelles sont les règles de base pour se protéger lors d’un séisme ?

Se baisser : Se mettre au sol ou au ras du sol pour ne pas se retrouver renverser.

S’abriter : Se mettre à couvert sous un meuble solide pour se protéger des chutes de débris.

Tenir : Tenir bien le meuble sous lequel vous êtes abrité pour qu’il ne vous tombe pas dessus.

Si vous êtes au lit : roulez et utilisez votre oreiller pour couvrir et protéger la tête et le cou

Si vous êtes à l’extérieur :  

– Essayez de vous éloigner des bâtiments ou des choses qui pourraient vous tomber dessus.

– Essayer de vous mettre en lieu sûr et protéger votre tête et votre le cou avec vos bras.

– N’essayez pas de vous abritez dans une porte, elle peut vous blesser lorsqu’elle oscille d’avant en arrière.

Une fois que les tremblements ont cessé, il est important de rester tout de même à l’abri car d’autres tremblements peuvent suivre et causer encore plus de dégâts. Il est également nécessaire d’allumer une radio si possible pour commencer à obtenir des informations..

Cependant, il arrive parfois des situations où il faut impérativement évacuer au lieu de s’abriter sur place car cela représente une plus grande menace pour votre vie et votre sécurité, notamment :

– Une fuite dans un conduit de gaz à proximité.

– Des dommages évidents au bâtiment qui risque de s’effondrer.

– La présence d’un feu ou de la fumée.