CultureDivers

Jeudi 19 novembre 2020, on fête le Beaujolais Nouveau !

Tout le monde connait ou a entendu parler du Beaujolais Nouveau, ce vin primeur produit dans le vignoble du Beaujolais essentiellement à partir du cépage gamay. Il est mis en vente dans le monde entier le troisième jeudi de novembre chaque année.

Un peu d’histoire : tout commence en 1951, lorsque les régions productrices de vin à consommation précoce sont autorisées à commercialiser immédiatement leurs produits sur le marché. Le vin primeur des AOC Beaujolais et Beaujolais Village va profiter de cet arrêté pour être distribué et bu en quelques semaines après la fin des vendanges. Les lois de 1967 et de 1985 fixent les dates officielles de sa commercialisation : d’abord le 15 novembre à minuit, puis le troisième jeudi du mois de novembre. Dès lors, le beaujolais nouveau devient synonyme de premières dégustations de l’année et une occasion de se retrouver autour d’un verre. Dans les années 1980, les producteurs prennent conscience du filon commercial : d’une boisson modeste, peu chargée en alcool, ils ont cherché à faire un produit plus tendance, avec pour objectif de faire ressortir les arômes de fruits rouges. Le recours aux levures artificielles pour accentuer les goût de banane ou de violette, la macération pré fermentaire (pour colorer et aromatiser le vin) et la chaptalisation (procédé qui consiste à ajouter du sucre pour faire monter le taux d’alcool) deviennent presque systématiques chez les viticulteurs. Résultat : le beaujolais nouveau se standardise et, par la même occasion, se répand dans le monde entier. Annuellement, 54 millions de bouteilles sont exportées dans le monde, dans plus de 110 pays. Pourtant, depuis quelques années, certains producteurs de Beaujolais souhaitent faire marche arrière et revenir à des procédés plus naturels et traditionnels afin de retrouver les saveurs originelles du gamay noir, le cépage utilisé pour ce vin. Cette année, le Beaujolais Nouveau a des arômes de fruits noirs et de fleurs. Le temps de la banane est passé.

Vous souhaitez en savoir plus ? Testez vos connaissances ici : beaujolaisnouveau.fr/testez-vous/

Le plus souvent accompagné d’une bonne assiette de charcuterie, le Beaujolais Nouveau donnera de la couleur et des saveurs à l’automne. A consommer avec modération, bien-sûr !

Photo by Kym Ellis on Unsplash