Communauté

Covid-19 : est-il judicieux de retourner en France pendant l’été ?

Actuellement, de nombreux français s’interrogent sur la possibilité de retourner en France pendant l’été pour les vacances. À ce sujet, le Consulat général de France à San Francisco a adressé ce message pour répondre à cette question :

Alors que la crise engendrée par le coronavirus se poursuit, en France et aux États-Unis, la recommandation est d’éviter les déplacements internationaux, même pour revenir sur le territoire national, à moins d’avoir des raisons impératives et des contraintes, notamment au regard de vos conditions sanitaire, et ce afin de contribuer à ralentir la propagation du virus.

Il convient également de souligner qu’en France, les déplacements restent très contraints : le plan national de déconfinement présenté par le Premier ministre le 28 avril, qui entrera en vigueur le 11 mai, limite en effet tout déplacement à plus de 100 km du domicile à un motif impérieux, familial ou professionnel, et restreint les déplacements entre départements. Il interdit également les rassemblements de plus de 10 personnes, y compris dans les lieux privés.

D’autre part, dans le cadre de la prolongation de l’état d’urgence sanitaire qui vient d’être décidée en France jusqu’au 24 juillet, il est prévu une obligation stricte de quatorzaine, voire d’isolement pour les personnes malades, pour les voyageurs en provenance de l’étranger, dont la durée et les modalités doivent être précisées prochainement par décret.

Enfin, il convient de rappeler qu’en raison des restrictions d’accès au territoire des États-Unis décidées le 11 mars 2020 par les autorités américaines pour les ressortissants étrangers en provenance de l’espace Schengen, dont la France, les Français résidant aux États-Unis qui ne font pas partie des exemptions prévues à la section 2 de la Proclamation 9984 de la Maison Blanche ne seront pas admis à revenir aux États-Unis tant que ces restrictions restent en vigueur.

En décidant de vous rendre en France, vous prendriez donc le risque de vous trouver bloqués sur le territoire national sans possibilité de retour.