Stage en entreprise ou job d’été

Si vous êtes un étudiant (ou tout juste diplômé) il est possible de faire un stage ici mais cela demandera quelques efforts… et investissements. Il est aussi possible de faire des « jobs d’été ».

Les éléments clefs auxquels vous devrez vous atteler :

  1. Préparation
  2. Recherche de stage
  3. Visa

1) Préparation

Pour commencer il faudra vous faire un vrai « resume » à l’américaine (attention, ce n’est pas exactement la même chose que les CV français).

Prendre via Google Voice ou Skype un numéro local et, mieux encore, mettre les coordonnées d’une connaissance habitant sur place.

Indiquez que vous avez un visa de travail (voir section 3.) sur le cv peut aussi aider.

En clair : éliminez le plus possible toutes les raisons pour lesquelles le « hiring manager » ne vous recontacterait pas malgré un profile intéressant.

En parallèle, n’oubliez pas de vous assurer que votre présence en ligne est adéquate :

  • Mettez à jour votre profile LinkedIn
  • Vérifiez que vos post Facebook visibles par tous (et Instagram, et Twitter…) sont appropriés pour un employeur
  • Et Googlez/Bingez-vous pour voir si rien de choquant ou compromettant n’apparait

Finalement, décidez quel type de stage vous désirez (quel job, domaine…). Si plusieurs vous tentent, soyez prêt à faire plusieurs cv appropriés.

2) Commencez votre recherche

Evitez à tous prix les emails génériques ou de parler de vos besoins (« mon école requiert que je fasse ABC… »).

Utilisez ensuite les sites web des entreprises pour postuler soit sur des postes publiés soit en candidatures spontanées. Encore mieux : utilisez les connexions LinkedIn pour directement contacter les personnes. Pour en apprendre plus sur le B-A-BA du business networking (et éviter les erreurs de jugement en termes de ce qui est OK de demander ou non ) nous vous conseillons de lire ce document.

Pour le « networking » utilisez par exemple LinkedIn, le groupe UFE Seattle en particulier à http://LinkedIn.UFEseattle.org pour poser vos questions professionnelles et demander des conseils.

3) Visa

Il est impossible de faire un stage aux US sans visa de travail étudiant.

Pour ce Visa il faut passer par un « sponsor » (une société qui s’occupe de votre visa et de plein d’autres aspects administratifs : assurance santé, etc). Ce sponsor peut, dans certains cas, aussi aider à vous trouver un stage (mais c’est plus cher !). Voir ci-dessous pour une société en France pouvant s’occuper de cela en liaison avec une société sponsor de Seattle (CIDC, dont l’une des dirigeantes est française).

Les différentes solutions :

  • Le job d’été aux USA est ouvert uniquement aux étudiants qui sont inscrits en Bac + 1 (ou plus). Ils doivent être disponibles pendant leurs vacances d’été au moins 4 mois, du 1er juin au 30 septembre (en dessous ce n’est même pas la peine de postuler!). Les inscriptions se font au plus tard le 1er avril de chaque année. Visa job d’été à partir de US$1,300.
  • Les stages (Internship) : doivent entrer dans le cadre des études et la durée varie entre 3 à 18 mois. Plus on reste longtemps, plus on a de chance d’être rémunéré. L’étudiant peut déjà avoir l’entreprise d’accueil. Le cout variera selon qu’il ait déjà trouvé le stage ou pas.

Stage « self placed » vs. “ full placement »

  • Self-placed à partir de US$980, full-placement à partir de $2745
  • Le délai minimum est de 2 mois pour les « self-placed »  et de 6 mois pour les « full-placed » car la procédure est longue et sans garantie au final d’obtention du visa!

Liens utiles: